Ernest Valenta

valentaRelieur dont la renommée débordait largement du cadre de la région alsacienne, pourtant si fertile en artisans de grande classe, Ernest Valenta s'est éteint le 10 février dernier à l'âge de 84 ans.

Né en 1883, le 25 avril, à Rybnai en Tchécoslovaquie (appartenant à l'Autriche avant la guerre 1914-18) il y passa ses années scolaires et une partie de son apprentissage de relieur. Il continua ce dernier à Dobruschka / Bohème et donnait à cet apprentissage le nom de "moyen ilge".

Il passa ses années de compagnonnage dans son pays natal à Rokitnitz, Leitmeritz, puis à Aussig, Eger. A ce dernier lieu il était aux services dans la maison E. PECH pendant 2 années, desquelles il aimait dire qu'elles étaient les meilleures pour sa profession. Dans tous ces ateliers il perfectionnait de plus en plus ses connaissances et poursuivant son activité de ville en ville, il arriva à Strasbourg, pour s'y établir définitivement. C'est de là qua partit son renom de grand artisan à travers tout le pays jusqu'à l'étranger. C'était en 1908 qu'il commençait comme premier compagnon dans la Maison Bazynski, rue du Parchemin, où il apprit ave:: beaucoup d'intérêt la reliure française.

Il se rendit à l'Académie des Arts Graphiques à Leipzig dans le but de se perfectionner. Revenu à Strasbourg en 1911, il exerça son métier dans cette nouvelle patrie, fit son brevet de maîtrise et se maria la même année.

En 1912 commença un petit atelier de reliure place St-Etienne (en face de son atelier actuel) et dans la même année succédait à M. Bazinski fils comme professeur de la classe de reliure à l'école de Perfectionnement de Strasbourg.

Appelé sous les drapeaux de 1915 à 1918, il put exercer son métier de relieur à la Bibliothèque de Wolfenbutlel près de Brunswick, où il étudia avec beaucoup d'intérêt et d'amour l'écriture gothique.

C'est à partir de 1919 qu'il se voua corps et âme à son atelier place St-Etienne et à partir de l'année 1922 exposa ses oeuvres sur différentes expositions. A l'issue d'une de ces expositions artisanales il se fit l'honneur de remettre un de ses chefs-d'oeuvre au Président Poincaré, visiteur de l'exposition.

De hautes distinctions devaient récompenser les mérites professionnels de ce grand artisan: Diplômes d'honneur, 2 médailles d'or ; prix d'excellence aux expositions des arts décoratifs à Paris, Montpellier, etc ... et en 1933 le titre de "Un des meilleurs ouvriers de France" et la nomination par le Gouvernement au grade de Chevalier, puis d'Officier des Palmes Académiques .. En automne 1933 il a été nommé professeur à l'Ecole des Arts décoratifs - section reliure - de Strasbourg. Le couronnement de sa carrière, Ernest Valenta le vécut en 1959 lors de sa nomination dans l'Ordre de la Légion d'Honneur.

Il était soucieux d'assurer la relève de ses deux métiers : en tant que professeur que dans son propre atelier, en formant de nombreux apprentis et dans l'une et l'autre de ces fonctions il s'efforçait de dispenser aux jeunes, l'enseignement professionnel et de leur communiquer l'enthousiasme artistique, dont il disposait à la perfection.

Au point de vue Syndicat, nous trouvons déjà en 1912 son nom dans les documents de la Corporation. Il était un membre fondateur de notre Fédération d'Alsace et après 1918, secrétaire de la Corporation des Patrons Relieurs.

Pendant l'occupation un Comité fut créé, dont Ernert Valenta était le Président. Fort heureusement - et la Corporation peut s'en féliciter - M. Valenta sut mener la barque avec perspicacité à travers la période mouvementée que fut celle des années 1940 à 1944.

Avec Ernest Valenta, qui a exercé pendant 60 ans son métier de grand artisan, disparait un homme de valeur dont le succès et les honneurs n'ont rien enlevé à sa simplicité.

L'artisanat, la Fédération et ses collègues se souviendront toujours avec reconnaissance de ce grand maître qui a su apporter une contribution considérable au noble métier de la reliure.